Institut de Formation en Ergothérapie ADERE Paris

Association pour le Développement, l’Enseignement et la Recherche en Ergothérapie

IFE ADERE Paris

L’ergothérapie

L’homme est fait pour agir. L’activité lui permet de s’épanouir, de se structurer, de progresser, de subvenir à ses besoins, de s’insérer dans la société. L’agir, l’activité humaine - qu’il s’agisse d’activités de la vie quotidienne, de loisirs, de productivité - prend le nom « d’occupation ».

L’occupation est un besoin fondamental de l’homme. Elle donne un sens à la vie dans la mesure où elle permet d’avoir un impact sur le monde et d’atteindre un but ou un objectif significatif sur le plan personnel ou culturel. Elle est déterminée par les besoins et les désirs individuels dans un contexte environnemental particulier. 

Pour l’ergothérapeute, l’occupation est le résultat de l’interaction entre la personne et son environnement. Il envisage alors une interdépendance entre l’occupation, la personne et son environnement.

L’ergothérapeute intervient lorsque la personne se trouve en difficulté de rendement occupationnel pour des raisons médicales (aspects physiques, psychiques) ou environnementales (aspects matériels, humains).

Le répertoire des métiers de la Fonction Publique Hospitalière définit l’activité de l’ergothérapeute de la façon suivante :

  • Evaluer les déficiences, les capacités et les performances motrices, sensitives, sensorielles, cognitives, mentales, psychiques de la personne.
  • Analyser les besoins, les habitudes de vie, les facteurs environnementaux, les situations de handicaps et poser un diagnostic ergothérapique.
  • Mettre en oeuvre des soins et des interventions de rééducation, de réadaptation, de réinsertion, de réhabilitation psychosociale et de psychothérapie visant à réduire et compenser les altérations et les limitations d’activité.
  • Développer, restaurer et maintenir l’indépendance, l’autonomie et la participation sociale de la personne.
  • Préconiser les aides techniques, aides humaines, aides animalières et modifications de l’environnement matériel, afin de favoriser l’intégration de la personne dans son milieu de vie.
  • Concevoir et appliquer des appareillages pour la mise en oeuvre de ces traitements.

Cette profession est réglementée par l’article L.4332-1 du code de la santé publique.

Est considérée comme exerçant la profession d’ergothérapeute toute personne qui, non médecin, exécute habituellement des actes professionnels d’ergothérapie. Le décret n° 86-1195 du 21 novembre 1986 codifié à l’ article R.4331-1 du code de la santé publique fixe la liste des actes que ces professionnels sont habilités à accomplir. Les ergothérapeutes exercent leur art sur prescription médicale.